4 novembre 2015

"Madame Mo, les fruits et les légumes japonais" : le goût des petites choses (qui parfois se mangent)



 
Madame Mo est une marque d'objets inspirés de la culture japonaise. Elle a été crée en 2003 par deux jeunes femmes, Pascale Moteki (graphiste et artiste) et Agnès Lafaye, qui assure la gestion de cette petite entreprise et possède aussi une jolie plume. La marque de fabrique reconnaissable de Madame Mo sont des personnages aux sourires béats avec un œil plus grand l'autre. Deux livres sont également disponibles aux éditions Philippe Picquier. J'ai craqué pour le second car il parle de nourriture et propose même des recettes.

Plongée dans la vie d'un petit restaurant


Voici un bouquin assez inclassable avec un format d'album jeunesse. Il comprend une vraie histoire, celle du quotidien du petit restaurant japonais dans l'adorable quartier de Yanaka à Tokyo. Ce quartier ce situe dans la Shitamachi, la vielle ville, pétrie de tradition.

L'écriture d'Agnès Lafaye, fluide, délicieuse comme les plats qu'elle décrit, s'adresse tant aux adultes qu'aux enfants. Elle mêle dans son texte de nombreuses onomatopées japonaises, une particularité de la langue, qui nous fait littéralement entendre les bruits des scènes qu'elle décrit.

Mois par mois, saison par saison, nous suivons Norio, le cuisinier, et Yoko, son épouse, dans leur vie et leur passion : préparer des bons plats pour leur client avec des produit frais, choisis avec soin.
Le récit est entre-coupé de recettes mais aussi d'astuces et mode d'emplois pour des bricolages, comme de l'origami pour fabriquer des étuis à baguettes, ou des décoration pour la table. Il ne s'agit pas de gadgets inutiles mais d'objets pratiques et jolis.


 

 

Des images et de la vie


Bien sûr, l'ouvrage est illustré par les dessins sémillants de Pascale Moteki. Avec quelques aplats de couleurs coordonnées avec soin, elle campe l'ambiance, et nous voilà transporté dans un petit coin de Japon accueillant. Ses légumes et fruits sont particulièrement réussis, toujours facilement identifiables si vous souhaitez ensuite partir à leur recherche chez votre maraîcher ou votre épicerie asiatique. J'ajouterai que j'ai testé plusieurs des recettes alléchantes : elles sont vraiment faciles et rapide à réaliser, et le résultat est délicieux !

Les fruits et légumes japonais est un livre familial et amical, entre un recueil de nouvelle culinaire subtil et un album jeunesse pour s'amuser. Il nous offre tout les contrastes de la culture japonaise qui mélange allègrement le brut et le délicat. Les auteurs ont aussi donné une dimension internationale avec des personnages de tout horizon et une grande ouverture sur le monde. Si je devais résumer ce bijoux surprenant je dirai « partage et plaisir ». D'ailleurs, j'ai tellement été séduite que j'ai très envie de m'offrir le premier tome qui traite des fêtes japonaises.


Si vous ne connaissais pas les produits de la marque Madame Mo, je vous invite à faire un tour sur leur site http://www.madamemo.com. Elle allie un design coloré et heureux au fonctionnel. Ses création sont chargées de sens comme ses manches à air en forme de carpes koi qui sont traditionnellement accrochés pour la fête des garçons en symbole de santé et de force. Papiers, cahiers, et petits objets déco ont depuis des années attirés mon regard.

Je précise que cet article n'est absolument pas sponsorisé, même si il est écrit sous le regard coquin de la grenouille de Madame Mo qui illustre un syllabaire japonais !

Madame Mo sera en dédicace à Paris le 6 novembre et il y a aussi une tombolas d'organisée. Le lieu : la boutique Loulou Addict 25 rue Keller 75011 Paris, de 16h à 20h. Plus d'info sur la page facebook de Madame Mo

Si vous n'êtes pas encore convaincu, je vous conseille de lire l'article d'Alice Monard, avec une interview des créatrices et auteurs : http://www.journaldujapon.com/2015/09/14/les-fruits-et-les-legumes-japonais-de-madame-mo-venez-vous-regaler/


Le site web de Pascale Moteki :
http://www.pascalemoteki.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci beaucoup d'avoir laisser un commentaire ici !

Il s'affichera un peu plus tard, après sa validation.

Marianne