3 février 2016

« Sous le lit » une BD sensible et sensuelle de Monsieur Q




Sous le lit est tranche de vie d'une jeunesse engluée dans une adolescence qui n'en finit pas, qui tente de devenir adulte malgré la rugosité du monde et son apparente morosité. L'intrigue se construit autour d'un sujet épineux, un l'accident bête et potentiellement mortel : la relation sexuelle ou tu oublies la capote. Cependant, il s'agit plus d'une BD qui parle d'amour sous toute ses formes : dans le couple, entre ami, entre parent et enfant

Le préservatif préserve de tout... y compris des crises d'angoisses


Valentin a un vingtaine d'années ; l'âge où on sait que les monstres sous le lit n'existent pas mais que le monde est peuplé de menaces bien pires que celles imaginées par nos peurs de l'enfance. Pourtant, on a encore toute la fragilité et les appréhensions d'un oisillon, doutant de sa capacité à prendre son envol. Et un écart fâcheux, un petit accident, risque de faire voler en éclat les belles promesses d'avenir.
Jeune étudiant, homosexuel, Valentin a une aventure lors d'une soirée arrosée. Le lendemain, il ne se souvient plus si le préservatif était de la partie. Suit alors une décente dans l'angoisse de la contamination, l'incapacité d'affronter le test sanguin, les mensonges à Émilie, sa meilleure amie, les silences avec sa mère qui ignore tout de l'attirance de son fil pour les garçons.

Timide et introverti, il se planque sous le lit, avec les monstres et les moutons de poussière. Il tente de fermer les yeux, d’ignorer très fort la réalité, mais personne n'est dupe et surtout pas Émilie qui le houspille. Petit à petit, il accomplira le chemin vers le cabinet du médecin, le chemin vers l'adulte, vers une acceptation profonde de ce qu'il est et de celui qu'il veut montrer au monde.

Le talent n'attend point le nombre des années


Le trait hésitant, un peu brouillon de Monsieur Q retranscrit les émotions et les conflits intérieurs avec tant que justesse qu'on se sent happé par la terreur de Valentin. Avec un découpage soigné qui laisse la place au passage du temps et aux petites choses de la vie, le récit progresse tout en douceur. La construction narrative est impeccable avec un choix judicieux du flash back qui donne au lecteur la certitude, dès les premières pages, que Valentin pourra dépasser ses craintes. Les représentions graphiques de la panique et les différents choix dans le traitement du dessin, en fonction du bagage émotionnel des scènes, dénotent d'une grande maturité artistique pour ce jeune homme.
Les dialogues sont fluides, dans l'air du temps, parfaitement compréhensibles (même quand on a deux fois 20 ans!). Le rythme est parfait : une alternance entre le quotidien et les ruptures graphiques quand les masques tombent et que Valentin cèdent à ses craintes.
Loin des stéréotypes et des discours moralisateurs, voici une BD en forme d’instantané sur une génération de nouvelles pousses qui rêvent toujours de libertés. Le sujet était casse-gueule, surtout quand on connait les statistiques sur la progression en recrudescence du SIDA et des MST. Pourtant, Monsieur Q le traite directement, avec sincérité et évitant l’écueil du discours lisse de campagne de prévention.
Il nous parle des difficultés de la vie quand on est hors des clous de la norme hétérosexuelle, nous parle de la douleur de grandir, d'être soi-même. Car il s'agit avant tout d'une histoire intime sur le passage de la fin de l'adolescence à l'age adulte, sur la transformation en un individu responsable et pourtant, toujours fragile et faillible qui veut être aimer.
Un seul bémol : l'omniprésence de la cigarette parce qu'il fallait bien que je trouve un truc négatif.

Sous le lit est une BD intelligente qui s'adresse aux curieux de l'Humain, qu'on soit jeune ou moins jeune, hétéro ou pas dans les cases. Bien sur, ce livre rappelle aussi que la capote évite non seulement de chopper et transmettre des saloperies mais surtout, qu'elle garantie - un peu - la quiétude de l'esprit.



Cette BD est sortie chez un petit éditeur spécialisé LGBT "Des ailes sur un tracteur". Sa diffusion est peut-être assez confidentielle. Le plus simple est de vous rendre sur le site de l'éditeur :

http://www.desailessuruntracteur.com/NOUVEAU-Sous-le-lit--la-premiere-BD-de-MR-Q--une-histoire-d-amour-et-d-amitie_a166.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci beaucoup d'avoir laisser un commentaire ici !

Il s'affichera un peu plus tard, après sa validation.

Marianne