4 février 2012

Poèmes du thé : pour boire des mots en japonais ou en français

Sen no Rikyu (1521 – 1591) est le maître de thé japonais le plus célèbre. On lui doit probablement d'avoir formaliser et fixer les règles de cette cérémonie subtile et symbolique. Pour transmettre ses enseignements, il a choisit d'écrire des poèmes.
Bertrand Petit, un amoureux du Japon, s'est associé avec la calligraphe Keiko Yokohama pour nous faire partager une sélection des poèmes de Rikyu dans un livre intitulé Poèmes du thé.


Poésie du langage et du signe

Avec pédagogie et simplicité, Bertrand Petit donne, dans une courte préface, toute les clefs pour appréhender la cérémonie du thé et explique son importance. Si Okakura l'avait choisit comme socle pour raconter aux occidentaux la richesse et l'étrangeté de la culture japonaise, c'est bien parce que la cérémonie du thé transcendance le factuel et l'esthétique. Elle s'adresse aussi à l'âme. Elle concentre tout les aspects de la vie et apporte du sens.

Bertrand Petit explique aussi la prononciation du japonais, puisque ces poème son non seulement dans leur langue originale (écrit avec syllabaire et kanji) mais aussi une transcription en romanji, compréhensible par tous. Ainsi, en lisant le texte en français, il est possible d'avoir aussi la musicalité et le rythme du Japonais. Quand le sens du texte est absconds, Petit a ajouté des notes de bas de page pour éclairer le lecteur, toujours avec concision et précision.

Les calligraphies élégantes de Yokohama illustrent leur grâce toute japonaise les mots du maître. Elles aident le lecteur à partir à la rencontre du thé, s'éloigner de son quotidien. Et, le temps de quelques minutes, nous voilà transporter dans une petite maison de thé, imprégnée de l'odeur de la paille de riz du tatamis, de la tiédeur du foyer. Une ambiance zen et reposante où l'amertume du breuvage invite à la contemplation et au discussion feutrée.



Ce petit ouvrage de 80 pages à la maquette soignée et à l'impression de qualité est édité chez Alternatives. Amateur de poésie, de thé ou simplement d'écriture japonaise, il aura sa place sur vos étagères.

Ce livre a été chroniqué pour le défi lecture "Images du Japon" organisé ici même, dans l'étang !

2 commentaires:

  1. Je connais mon prochain achat livre !
    Les calligraphies ont l'air de toute beauté.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le côté "zen" qui se dégage de ton article, tout en douceur :)
    En tout cas c'est chouette, tu m'apprends des choses ^-^
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup d'avoir laisser un commentaire ici !

Il s'affichera un peu plus tard, après sa validation.

Marianne