23 juillet 2012

Japonisme : 縛り- shibari - l'art de lier


Cette semaine, pour le projet japonisme, Anne a choisit un mot bien connu en occident : Shibari - 縛り. Associer généralement à la pratique érotique du bondage, il signifie à l'origine l'art de lier.
Les japonais ont développé pendant des siècles une tradition du paquet cadeau, du colis et de l'emballage. Nouer avec talent et esthétique des cordes, des ficelles mais aussi des tissus (furoshiki). L'art du nœud se retrouve dans de multiple aspect de la vie quotidienne comme sur les enveloppes !


Le mot shibari m'évoque aussi le mot kizuna, lien, qui a été choisit comme kanji de année en 2011. Alors, pour ce thème du projet "japonisme", j'ai choisi de mettre en scène deux omamori que j'avais acheté à Kamakura et Enoshima lors de mon premier voyage au Japon.


C'était en juin 2009, durant la saison des pluies. Les hortensias commençaient leur éclosion. Sous le filtre luisant de l'eau de pluie, ils décoraient de leur majesté bleu les paysages vallonnés des jardins des temples. Dans l'humidité tranquille, à l'abri d'un parapluie, j'ai rencontré pour la première fois kami et magie du Japon.
La promenade était calme. Nous avions croisé quelques touristes, quelques collégiens venus faire des prières pour leur examen.


A la tombée de la nuit, je me souviens d'Enoshima, tranquille.
Je me souviens de la mer d'hortensia.

Depuis ce printemps, les hortensias deviennent les fleurs symbole du "non" à la remise en route des centrale nucléaire par le peuple.



3 commentaires:

  1. merci pour cette découverte
    de bien belles photos avec de belles couleurs

    RépondreSupprimer
  2. Tes photos sont toujours aussi superbe !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup d'avoir laisser un commentaire ici !

Il s'affichera un peu plus tard, après sa validation.

Marianne