23 février 2016

Laisser couler [Mono no Aware Project #18]



A la surface, une feuille surnage
épuisée de l'automne
grignotée par le temps

Elle hésite à sombrer,
en sa piètre compagnie
Fleurs fanées et lambeau de vie
S'accrochent encore.
Entre deux eaux,
Entre deux temps,
Révolu et suspendu,
Décomposition.


Sous la pellicule argenté
Reflet d'un ciel chagrin.

Laisser couler rose, soucis et pensée.
Laisser les couler.
La fontaine continue son chant discret
Sur l'eau, son écho dessine des cercles infinis





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci beaucoup d'avoir laisser un commentaire ici !

Il s'affichera un peu plus tard, après sa validation.

Marianne